Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 22:38

Les acteurs concernés par le dossier de l'île aux marins étaient invités ce vendredi 17h00 à la Mairie par le Sénateur-Maire pour évoquer l'aspect desserte maritime après l'avis du juge administratif qui a rappelé que cette compétence était municipale.

Bernard Briand et moi représentions la Collectivité.

 

Je ne reviendrai pas ici sur l'ensemble de la réunion mais conscient des enjeux (même si certains élus municipaux ne semblent pas disposés à travailler avec nous), le Conseil Territorial a fait deux annonces :

 

1. Quand la Mairie lancera son appel d'offre pour exploiter le navire qu'elle va acheter, la régie de transport maritime de la Collectivité, d'ailleurs vantée par le 1er adjoint au Maire Patrick Lebailly en février 2015, candidatera pour mettre ses compétences au service de la Mairie. Tout ceci est conditionné au fait que notre candidature soit retenue au terme de la procédure à venir.

 

2. Considérant un coût annuel estimé à 90 00€ (à l'époque où nous exploitions cette desserte en direct), la collectivité est prête à intervenir chaque année à hauteur de 50 000€ en soutenant un programme d'investissement de la municipalité. Cela lui permettra d'économiser le même montant pour financer une part non négligeable (55%) la desserte de l'île aux marins.

Le bout du tunnel n'est donc pas loin !

 

J'adresserai ce lundi au Sénateur-Maire un courrier rappelant nos propositions et notamment notre soutien financier au profit de la Commune (50k€, soit 55% du coût estimé).

 

L'intérêt général doit primer. C'est pour cela que la collectivité subventionnera la Mairie à hauteur de 100 000€ pour l'achat du navire et 25 000€ pour la signalétique de l'île aux marins (sommes prévues au contrat de développement Etat/Collectivité).

 

Le temps passe vite, cela fait 22 jours que le juge administratif a rendu son avis. L'archipel a assez perdu de temps sur ce dossier, c'est ce que je voulais éviter depuis le début de mes, trop nombreuses, saisines préfectorales (3). 

 

La balle est maintenant dans le camp de la Mairie et je souhaite sincèrement que nos collègues, élus municipaux, apprécient à sa juste valeur notre volonté d'avancer sur ce dossier dans un partenariat clarifié.

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO
commenter cet article

commentaires