Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 21:53

Devant la lenteur et le silence assourdissant de l'Etat, le Conseil Territorial a été contraint de demander au juge administratif le remboursement par l'Etat des sommes payées par les contribuables locaux concernant la desserte en fret de Miquelon.

 
Le Conseil d'Etat avait jugé que la collectivité n'avait pas à payer cette desserte qui relevait de la seule compétence de l'Etat. Nous parlons ici de près de 5 M€ qui serviront à financer les investissements du territoire.


Tout le monde se rappellera des déclarations de l'Etat (le Préfet, Mme Pau-Langevin....) : "évidemment l'Etat remboursera ...."


Pourtant, l'Etat découvre son jeu et cela ne nous a pas vraiment surpris, car le Gouvernement est prévisible. On imagine mal Annick GIRARDIN, Ministre de l'Archipel ignorer tout ceci. Chaque jour, elle s’implique depuis Paris dans tout ce qui se passe sur Saint-Pierre-et-Miquelon. Cette méthode est-elle une forme d’ingérence pour s’assurer que les ordres soient bien exécutés ? 


L’Etat propose au juge administratif  les «directives » ministérielles suivantes : 
- Pour la desserte en fret de Miquelon 50 rotations sont suffisantes (c'est une manière de refuser de nous rembourser les 70 rotations assurées à l'époque et payées). L'Etat raisonne comme pour sa DSP où seules 50 rotations sont programmées. C'est scandaleux par rapport aux habitants de Miquelon-Langlade.
-  Le Conseil d'Etat s'est trompé, car la compétence fret inter-îles serait bien celle de la collectivité. Comment l'Etat peut-il remettre en cause l'avis de la plus haute juridiction administrative alors que l'Etat a reconnu par écrit, à maintes reprises qu’elle relevait de  sa compétence ? L'Etat est un grand spécialiste : les paroles professées n’engagent que ceux qui les écoutent. En l’occurrence, les élus du peuple ont crû aux préceptes d’un Etat loyal, impartial.


Pour autant, la procédure engagée ira jusqu’à son terme mais, la gauche a érigé en principe, l’irresponsabilité et préférera laisser les oukases de son héritage à la droite. 


L'Etat n'a-t-il finalement pas comme objectif de fragiliser l'Archipel pour qu'il se vide ? 


Qu'en pense Annick Girardin que l'on n'a jamais entendue sur ce remboursement par l'Etat à la collectivité, donc, au final la population ? Malgré l'instance administrative en cours, est-ce si compliqué pour un Ministre de dire officiellement que l'Etat remboursera aux habitants, ce qui est dû sans "chipoter" à moins qu'en tant que ministre, elle n’en porte une part de responsabilité ? 


L'Etat peut-il faire tout et n'importe quoi, jusqu'à renier ses écrits publics ? 


Depuis le début de cette question de remboursement, et bien avant d'être, contraint, d'aller devant le juge, jamais la Ministre Annick Girardin n'est intervenue pour aider son territoire, pourtant cet argent sera réinvesti au profit du territoire : on la voit pourtant sur tous les sujets qui l'intéressent, une sorte de frénésie politique annonciatrice de la campagne électorale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO