Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 11:53

Ce Vendredi 22 août marquait le début des rotations de l'ARETHUSA sur Langlade, mais également le début d'un mouvement de mécontentement des marins et officiers de l'Archipel quant à la composition de l'équipage de l'ARETHUSA.

Cette motion dont vous trouverez copie ci-joint a été remise au Conseil Territorial vendredi en fin de journée.

Motion-collectif-officiers-et-marins-spm.pdf Motion collectif officiers et marins de spm

Je suis intervenu ce lundi soir et mardi matin sur les ondes de RFO afin de repréciser le contexte de la desserte de langlade.

1°) Pourquoi un équipage canadien ?
La Collectivité loue à SPM TOURS (JP ANDRIEUX) le service de l'ARETHUSA pour assurer la desserte entre Saint-Pierre et Langlade avec les officiers de bord (capitaine et chef mécanicien)

Cette situation n'est pas choquante dans le cadre d'un affrètement, traditionnellement les officiers sont toujours "inclus" dans la prestation.

Quand l'ATR 42 d'Air Saint-Pierre part en réparation et qu'un avion canadien vient assurer le service, c'est bien avec des officiers de bord canadiens, il n'en serait pas autrement sinon.

Quand ensuite, une barge et son remorqueur canadiens sont loués pour transporter des enrochements sur Miquelon, le temps de l'affrètement, c'est un équipage canadien qui assure la prestation.

Nous sommes donc ici dans le même cas de figure, c'est une situation qui s'est déjà produite de nombreuses fois sur le territoire sans que l'on s'émeuve à partir du moment où cela est temporaire.

2°) Quelle sera la nationalité du reste de l'équipage jusque la fin de cette location temporaire ?
Depuis le début des rotations un Saint-Pierrais a été embauché pour remplacer une fin de contrat d'un Terre-Neuvien.

Le propriétaire m'a indiqué qu'au 03 septembre un second Saint-Pierrais contacté (et qui a accepté) complètera l'équipage.

Cette composition d'équipage est celle proposée par le propriétaire et contrairement à ce que mettent en avant dans leur pétition les marins et officiers de l'Archipel, ce n'est pas la Collectivité qui recrute, nous ne sommes ni armateurs ni propriétaires de l'ARETHUSA seulement bénéficiaires d'une prestation de service.

3°) Que se passera-t-il pour les emplois locaux en 2009 ?
Jeannot CLOONY ayant dénoncé la convention de desserte sur langlade, le Conseil Territorial lancera une procédure de délégation de service public à l'automne pour desservir Langlade dès le début de la saison.

Fera partie des exigences le fait que l'équipage sera 100% français et local de préférence.

4°) La motion déposée par le collectif : deux emplois locaux et une desserte provisoire sont menacés
Il m'est d'abord reproché de "faire complètement abstraction des marins locaux et de soutenir SPM Express"

Je m'inscris en faux contre ces affirmations car notre demande de service à Jean-Pierre ANDRIEUX a permis de créer deux emplois locaux qui avaient disparu du fait de l'arrêt technique du St Georges !

SPM EXPRESS n'est dans cette opération que l'intermédiaire de Jean-Pierre ANDRIEUX et je ne vois pas en quoi la profession se sent dénigrée dans ce qui est mis en place à titre transitoire.

Je rappelle  que j'ai été parmi les premiers à me battre pour le Paul VEILLON afin qu'on évite une solution canadienne définitive que j'ai dénoncée publiquement. Or ici nous sommes dans une situation temporaire, rien à voir donc.

La motion menace de "prendre toutes les mesures qui s'imposent pour empêcher cet abus".

Si c'est le choix de ces signataires, j'en prendrai acte, mais la réaction du propriétaire du navire ne se fera pas attendre : Jean-Pierre ANDRIEUX n'exposera pas les passagers et le personnel à des difficultés de cette nature et rappellera le navire pour le réaffecter à la ligne de fortune.

Cette décision entraînera donc de manière irréversible la suppression des deux emplois locaux et la fin de cette desserte temporaire sur Langlade : est-ce vraiment à cela que certains veulent arriver alors que tous prônent la défense de l'emploi local ?

Ensuite, je m'interroge sur le fait que des marins pêcheurs souhaitent défendre bec et ongles l'emploi local dans ce dossier quand on sait que certains vont livrer des quotas français au canada au détriment de l'emploi local des usines, c'est en tout cas comme cela que les choses pourraient être interprétées par la  population.

Enfin, je ne cache pas ma surprise d'avoir été ouvertement critiqué par une personne en télévision et en radio sur le caractère "scandaleux " de la nationalité de l'équipage, quand on sait que cette même personne est impliquée de très près dans un restaurant qui est souvent ouvert aux étrangers, mais pas beaucoup (voire pas du tout selon certains Langladiers) aux gens de l'Archipel, chacun appréciera la moralité dans l'histoire.








Partager cet article

Repost0

commentaires