Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 14:40
Le 12 février dernier, je saisissais Annick GIRARDIN dans le cadre de la préparation budgétaire 2008 afin d'obtenir des informations quant à la contribution qu'elle comptait apporter à la Collectivité afin de compléter l'enveloppe de 120 000 € que je comptais inscrire au Budget 2008 tout en sachant que les besoins sont d'environ 180 000 €.

Mon courrier adressé au Député Courrier-Pdt-Ct-au-d-put--12-02-08.pdf Courrier Pdt Ct 12-02-08.pdf

Annick Girardin a répondu de manière trés virulente à ce courrier le 06 mars 2008 en indiquant  qu'elle était "tout  à fait disposée à agir en urgence et demander une subvention exceptionnelle pour l'année 2008" à la condition de disposer d'éléments chiffrés plus précis.

Les besoins sont connus mais à sa demande les éléments financiers demandés par la députée ont été fournis fin mai, après le vote du budget 2008.

Le 07 mars 2008, donc le lendemain de sa réponse, la commission interne au Conseil Territorial s'est réunie en présence de l'opposition afin de faire notamment le point sur des précisions à apporter à la délibération organisant les conditions d'attribution de la continuité territoriale sur l'Archipel.

Ces modifications ont été actées en séance officielle ultérieurement.

En 2006, la Collectivité a pu, grâce à l'intervention de Gérard GRIGNON, abonder l'enveloppe de 20 000 € auxquels venait se rajouter le reliquat des années antérieures non complètement consommé.

En 2007, la Sodépar s'est vue attribuer dans le cadre du contrat de développement  une subvention annuelle de 60 000 € grâce au travail de Gérard GRIGNON, cela nous a permis de réduire la rémunération 2007 de la Sodépar et d'affecter ces fonds à la continuité territoriale. En 2008, cette somme a été orientée ailleurs pour des besoins divers tels l'aide sociale notamment.

En 2008, il ne reste de disponible sur la dotation globale de 131 555 € que 5 855 € .

C'est pourquoi je tire à nouveau la sonnette d'alarme auprès de la Députée pour connaître le niveau d'avancement de ses démarches qui je l'espère seront fructueuses car je n'accepterai pas que nos concitoyens désireux de voyager en seconde partie d'année 2008 soient défavorisés par rapport à ceux qui ont voyagé en début d'année.

Mon courrier datant du 26 août 2008 adressé à Annick GIRARDIN
CD305CTP-DU-260808-A-MME-LE-DEPUTE.pdf Courrier Pdt CT 26 08 08.pdf




Partager cet article

Repost0

commentaires