Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 19:30

 

Le combat pour l’emploi est un combat quotidien. Sur un territoire aussi petit que le nôtre, chaque projet de création d’entreprise ou de micro-entreprise doit faire l’objet d’une attention particulière et être soutenu quand il s'inscrit dans la stratégie économique du territoire et les outils de développement existants.

 

Je n’ai pas manqué d’être surpris par le discours  prononcé par Annick Girardin lors de ses voeux ce mercredi 09 janvier 2013.

En effet, elle s’exprimait notamment en ces termes :

« …nous le pays de marins nous renonçons à nous inscrire dans cette dynamique, à relever le défi maritime, à tourner le dos à la mer, et pourquoi faire ? Au profit de projets qui seront porteurs d’une petite dizaine d’emplois au mieux et de retombées économiques minimes pour l’Archipel… »

Il n’y a pas de petit projet économique et si un projet crée 10 emplois, il faut s’en féliciter plutôt que de minimiser ces emplois ou ce projet par rapport à un autre projet de plus grande envergure.

On ne peut pas opposer les projets économiques entre eux parce que certains génèrent moins d'emplois que d'autres. Chaque emploi compte.

Qu’est-ce qui permet à Mme GIRARDIN de considérer que certains projets en cours n’assureraient que des retombées économiques faibles pour le territoire ?

L’essentiel du tissu économique local est constitué de PME voire même de TPE et 10 emplois dans notre économie restent importants au regard de notre population et du nombre de chômeurs.

Il n’y a pas de sous-projet quand il s'agit de l’emploi.

A toutes les entreprises locales, qu’elles soient constituées d’un ou plusieurs salariés, je tire mon chapeau parce que la bataille pour préserver ces emplois et en créer d’autres se joue jour après jour sur le terrain et pas dans les discours.

Les propos tenus par la Député m’ont profondément choqué et ne manqueront pas d'interpeller le monde économique et syndical local sur la vision qu'a la parlementaire, du développement économique et de la bataille pour l'emploi.

Partager cet article

Repost0

commentaires