Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 23:21

Le sujet TV de SPM 1ère étant un raccourci de mes déclarations, voici les raisons de la non participation d'Archipel Demain aux législatives partielles du 29 juin prochain :

 

1. Si François Hollande avait dissout l'Assemblée, l'élection législative aurait signifié un changement de majorité donc un changement de cap de la politique nationale. Le positionnement d'Archipel Demain dans ce cas aurait eu une toute autre dimension. Ce n'est pas le cas aujourd'hui dans cette élection partielle dont le terme est juin 2017.

 

2. En 2012, la population a choisi pour 5 ans la gauche (Présidentielle et Législative). Pour Archipel Demain, c'est en 2017 que nous tirerons le bilan de ces mandats. Nous serons particulièrement attentifs :

  - à la détermination de la France dans la défense des intérêts de Saint-Pierre et Miquelon concernant le dossier du plateau continental,

  - à l'engagement financier de l'Etat dans le prochain contrat de développement Etat/Collectivité ,

- à l'engagement de l'Etat, en termes financiers et pas seulement en discours, sur le projet de grand port porté par le MEDEF local. Au-delà des 80K€ de soutien pour une partie des études,  quelles sont les intentions réelles de l'Etat sur ce dossier ?

 

3. L'équipe d'Archipel Demain élue au Conseil Territorial est complètement investie sur les dossiers pour lesquels la population lui a  confié un mandat en mars 2012. Nous comptons donc bien honorer nos engagements au bénéfice de l'Archipel et de sa population au travers de projets aussi importants que le désenclavement maritime (Ferry...), le développement de nouvelles activités liées au secteur des nouvelles technologies (câble numérique...) ou encore la modernisation de notre dispositif douanier (SYDONIA World...).

 

Nous serons des observateurs attentifs de cette élection et des positions exprimées par les candidats sur les grands dossiers de l'Archipel quelles que soient les tendances politiques.

 

Je persiste à dire que la noblesse des fonctions électives aurait voulu que la Secrétaire d'Etat Annick GIRARDIN ne se présente pas sur un poste de Député pour lequel elle devra démissionner dans le mois qui suit. Elle ne sera donc pas la Députée de l'Archipel quel que soit le résultat de cette élection.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article

commentaires