Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 01:08

Je me suis personnellement engagé auprès du Préfet Patrice LATRON à ne pas diffuser l'avis dont il a bien voulu me faire part suite à sa saisine le 29 mars dernier concernant le financement des écoles privées.

 

En substance, et dans le droit fil de ce que le Préfet a déclaré ce samedi lors de l'émission radio sur SPM 1ère, cet avis n'est pas bon.

 

Le juge administratif, argument après argument, met en évidence l'incompétence totale du Conseil Territorial dans le financement des écoles privées de Saint-Pierre et Miquelon. Cela correspond d'ailleurs aux indications de la Chambre Territoriales des Comptes dès le début de son contrôle de gestion, là aussi que n'ai-je entendu sur ce sujet, certains m'ont accusé de mentir. L'argument tiré des décrets Mandel vole donc en éclat.

 

Depuis des mois, nous avons fait l'objet des attaques les plus virulentes de toutes parts. Certains ont manipulé à tort l'information, certains ont manipulé de manière honteuse des familles et des membres du personnel en grande détresse, on nous a accusés à tort de vouloir faire un coup politique ; bref, on a cherché au Conseil Territorial un bouc émissaire.

 

J'avais indiqué que nous maintiendrions nos positions car je voulais des assurances du juge administratif que je n'avais pas obtenues de la part de l'Etat. J'ai personnellement été échaudé à deux reprises et je considérais que les conditions de sécurité juridiques n'étaient pas réunies dans ce dossier pour maintenir sereinement nos engagements.

 

Aujourd'hui c'est chose faite, le débat juridique est de mon point de vue clos, le climat institutionnel doit donc se normaliser sur ce sujet et s'apaiser au profit de l'Archipel et de ses habitants. Au Conseil Territorial nous avons toujours gardé la tête froide.

 

Toujours soucieux de trouver une solution (malgré notre incompétence légale) et sans esprit polémique, j'ai personnellement participé à une réunion de travail organisée par Monseigneur GASCHY ce mardi 28 mai.

 

Des pistes ont été évoquées, elles demandent à être à nouveau expertisées, mais tous les acteurs étaient autour de la table afin d'échanger positivement sur l'avenir.

 

De nouveaux échanges auront lieu dans les semaines à venir pour que la rentrée scolaire 2013-2014 de l'enseignement privé se passe dans les meilleures conditions.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Enseignement Privé
commenter cet article

commentaires