Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:40


Ce mercredi 09 avril , j'ai été convié à l'Assemblée Nationale à l'occasion de la diffusion du reportage la "French Baguette" pour lequel le Conseil Territorial a apporté un soutien financier de 15 000€.

 

Présent sur le territoire, je ne pourrai y participer, mais j'ai tenu dans un courrier adressé à Annick GIRARDIN, Paul GIACCOBI et Claude BARTOLONE faire part de mon étonnement et de mon mécontentement. Pourquoi ?

 

Dans le programme qui m'a été adressé, il est prévu que les pistes de développement du territoire soient exposées à l'issue de cette rencontre. La Collectivité n'ayant pas été associée à cet exposé, j'imagine que la Député Annick GIRARDIN se chargera de faire cet exposé et c'est là que le bât blesse.

 

A Saint-Pierre et Miquelon, la Collectivité exerce les compétences des régions pour le développement économique. Il n'était donc pas choquant que l'exposé sur les pistes de développement, au-delà du fait que sa légitimité relève de la Collectivité, puisse concerner à la fois le volet maritime mais également le reste. Or il n'en sera rien et les interlocuteurs n'auront qu'une vue partielle des projets de ce territoire : l'Archipel ne se résume pas au projet de grand port.

 

Cet événement est pour moi un révélateur d'un véritable problème de positionnement de la députée qui peine à comprendre que sa mission n'est "que" législative , même si elle a lourdement insisté sur sa "non compétence" (institutionnelle) en matière de développement économique lors de sa dernière élection.

 

Pourtant, je ne doute pas que si le projet grand port aboutissait, elle saurait dire qu'elle a "sauvé le territoire" (cela reste encore à démontrer), dans le cas contraire....qui sait. Il y a là à mon sens un véritable problème républicain dans le respect des institutions existantes, d'autant plus choquant venant de parlementaires et du Président de l'Assemblée Nationale. La Collectivité a été mise devant le fait accompli puisque destinataire de l'invitation une fois le programme arrêté.

 

Ce coup de projecteur sur l'Archipel (dont je me félicite) était à mon sens l'occasion de donner une vision politique tout en respectant la place institutionnelle de chacun (Parlementaire et élu local)  face à un parterrre de personnalités du monde politique et économique. Cela n'arrivera pas et je le regrette profondémment.

Chrono 832 (DHC) Pct à Mr Paul GIACCOBI Chrono 832 (PAN) Pct au Président de l'Assemblée Nationale   Chrono 833 Pct à Annick GIRARDIN



 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article

commentaires