Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 20:04

 

Le Conseil Territorial  s’est engagé depuis 2006 sur plusieurs projets de développement durable, et notamment, en matière d’énergie, sur une action de maîtrise de la demande en électricité dans le cadre d’un partenariat avec EDF. L’objectif de ce partenariat, qui comporte 3 actions, est la diminution de la consommation d’électricité, ou de fioul, et par conséquent la diminution des émissions de Dioxyde de Carbone (CO2).

 

Par délibération du 26 novembre 2009 (délibération n°292/2009), la Collectivité a donc autorisé son Président à signer une convention pluriannuelle avec EDF visant au développement de la maîtrise de la demande d’électricité (MDE). Le pilotage du déroulement de ces actions est réalisé par la Collectivité Territoriale et EDF.

 

Deux avenants d’application ont été négociés avec EDF pour le développement de l’utilisation des ampoules à basse consommation (LBC) (délibération n°24/2011 du 15 mars 2011) et la mise en place d’une aide à l’installation de chaudières plus performantes (délibération n°101/2011 du 05 mai 2011). 

Il convient de faire état de l’avancement du déroulement de ces opérations, à la veille de la 3ème année de partenariat.

 Concernant l’aide au changement de chaudières, elle a été mise en place le 1er juin 2011 comme annoncé en mai dernier. Elle s’adresse aux propriétaires d’une résidence principale et concerne le remplacement des chaudières de plus de 15 ans. Ce critère de sélection permet de cibler les chaudières les plus anciennes, et donc les plus énergivores et les moins performantes, et de favoriser l’installation de chaudières consommant moins de fioul. Cette aide, en s’appuyant uniquement sur un critère d’efficacité énergétique, permet une répercussion plus importante sur le bilan Carbone global de l’archipel en diminuant ses émissions, ce qui est un objectif de la politique énergétique de la Collectivité. 24 chaudières ont d’ores et déjà été changées. Les premières aides ont été versées.

 

Ces aides sont attribuées pour l’achat d’une chaudière à basse température (1000€) ou à condensation (1500€), ou bien pour l’installation d’une chaudière fioul en substitution de l’électricité (2000€).

 

Concernant l’opération LBC, qui a été lancée ce 2 novembre 2011, il s’agit de permettre à chaque abonné à EDF de pouvoir acquérir deux LBC à un tarif avantageux (1€ par ampoule). Ce prix symbolique a été obtenu grâce au soutien financier d’EDF et à l’exonération douanière sur ce type de produit adoptée par délibération de la Collectivité du 15 février 2010 (délibération n° 32/2010). Cette deuxième opération prévoit une sensibilisation de la population à l’utilisation de lampes économiques en remplacement des lampes à incandescence. Elle anticipe le changement prochain prévu par la règlementation en la matière, en application du dispositif Grenelle Environnement et de la Directive EuP qui conduit à la disparition des lampes à incandescence.

 

Ensuite, EDF et la Collectivité ont proposé à la population de réaliser une mesure de la consommation le 6 décembre 2011 au soir, où Thierry PONS, Directeur de EDF SEI s'est exprimé sur l’avancement de ces opérations et leur intérêt, afin d’évaluer l’impact de l’installation des 5000 lampes. La quasi-totalité des LBC est à ce jour vendue.


Ensuite, la troisième opération, concerne la mise en place d’une aide à l’isolation qui est actuellement à l’étude, notamment par la DTAM, et s’inscrit dans la politique de l’habitat mise en place par la Collectivité Territoriale. Le principe de cette action, qui devra être opérationnelle en 2012, sera d’inciter à l’isolation des maisons afin de minimiser les pertes en énergie et de rendre plus performants les bilans thermiques dans les habitations individuelles.

 

Ces opérations permettent, en plus des diminutions de consommation en électricité et en fioul, de sensibiliser la population, par des actions concrètes, incitatives, au développement durable et au pouvoir d’action dont chaque habitant dispose pour agir en faveur de l’environnement. L’intérêt de ces opérations est aussi de montrer que l’action collective, en matière d’environnement et de développement durable, commence d’abord par une action individuelle. Il relève du rôle de la Collectivité de montrer comment le territoire peut s’engager dans une telle démarche collectivement.

 

Le lundi 05 décembre 2011 se tenait au Conseil Territorial une conférence de presse animée par Stéphane ARTANO et à laquelle participait EDF en tant que partenaire. L'objectif était de faire un point global sur la politique de développement durable mise en oeuvre par la Collectivité dans différents champs d'intervention.

  La Politique de Développement Durable du territoire Confé La Politique de Développement Durable du Territoire Conférence de presse du 05 12 2011

 

Stéphane ARTANO sera l'invité du JT de SPM 1ère ce mercredi 07 décembre pour aborder un axe important pour le Conseil Territorial concernant les mesures de maîtrise de l'énergie (MDE) et notamment le réseau de chaleur urbain adossé à la nouvelle centrale EDF.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Environnement
commenter cet article

commentaires