Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 23:44
La nouvelle est tombée ce jour, François Hollande a rendu son arbitrage sur la réforme territoriale, les contestations naissent déjà à gauche.

La surprise vient du mouvement radical de gauche qui compte 3 ministres au gouvernement dont Annick Girardin.

Après les rebondissements des écologistes lors du précédent gouvernement (éco-taxe et j'en passe), comment des ministres PRG peuvent-ils intellectuellement et moralement rester dans un gouvernement qui portera cette réforme territoriale alors que leur mouvement s'oppose au projet Présidentiel ?

Nul doute qu'Annick Girardin trouvera des explications dont elle a le secret ou aura-t-elle le courage politique de claquer la porte ? Entre l'ambition personnelle et la cohérence politique, le choix est parfois difficile pour certains mais à gauche d'aucuns sont prêt à tous les grands écarts même moraux pourvu qu'ils restent au pouvoir.

"Communiqué de presse commun de MM. Jean-Michel Baylet, Président du PRG, sénateur, président du Conseil Général Jacques Mézard, chef de file des sénateurs PRG (Président du groupe RDSE) au Sénat et Roger-Gérard Schwartzenberg chef de file des députés PRG (Président du Groupe RRDP) à l’Assemblée Nationale

Les Radicaux s’inscrivent dans l’esprit de la première grande réforme de la décentralisation, qui fut initiée dès l’été 1981, sous l’impulsion de François Mitterrand et de Gaston Deferre. Cette dernière avait pour objectif majeur de rapprocher le pouvoir des citoyens et de permettre à l’Etat de se concentrer sur ses fonctions régaliennes. Force est de constater que les annonces récentes vont dans le sens inverse, imposant une réforme à marche forcée, où l’on fusionne des régions qui n’ont aucune histoire ni tradition en commun, et où l’on signe l’arrêt de mort du département qui constitue pourtant une collectivité territoriale de proximité. Tout cela dans la précipitation. Au nom de leur engagement républicain et laïque, les Radicaux s’opposeront à ce qui s’apparente à un coup de force."

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article

commentaires