Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 15:52

Le Député CLAIREAUX avait annoncé la couleur lors d'une de ses récentes interventions. J'en suis resté choqué car il n'a à aucun moment évoqué la situation économique de l'Archipel que certains professionnels décriaient il y a encore peu. Sa position faisait en réalité suite à une démarche "pseudo-collective" entamée début juillet à l'endroit de la Ministre des Outre-Mer pour réviser le statut de l'Archipel.

 

Le 23 juin dernier, était organisée une réunion du Conseil des Elus avec comme objet le statut de l'Archipel (enfin disons le simplement  : seulement celui du Conseil Territorial !). J'ai indiqué à mes collègues qu'à quelques jours de l'élection législative, il eut était préférable de repousser cette réunion et que dans ce cadre j'étais prêt à ouvrir ce débat, je n'ai pas été entendu.

 

  PCT à Mairie Conseil des Elus 20 06 2014 PCT à Mairie Conseil des Elus 20 06 2014

 

Contrairement à ce que le Sénateur-Maire m'annonçait dans son courrier du 19 juin, la réunion ne s'est pas limitée à lancer le débat, bien au contraire, car les élus signataires ont tout simplement demandé à Paris un soutien technique en vue de la révision du statut.

 

Le 04 juillet 2014, à l'exception de Gérard GRIGNON et moi-même, les autres membres du Conseil des Elus interpellaient la Ministre des Outre-Mer pour obtenir un appui aux fins d'étude et de propositions d'évolutions du statut de SPM.

 

Conseil des élus - MOM- Statut -signé Conseil des élus - MOM- Statut -signé 04 07 2014

 

A la lecture du projet, j'ai failli m'étouffer par sa "pauvreté intellectuelle", ses approximations et ses contre-vérités. Ce même 04 juillet, ne sachant pas quand le courrier à la Ministre allait  être adressé, j'ai fait part de mes plus grandes réserves aux élus, qui n'en ont pas tenu compte.

 

Ayant obtenu, le 11 septembre 2014, copie de ce "fameux" courrier, j'ai décidé d'intervenir directement auprès de la Ministre en lançant clairement un avertissement au gouvernement sur ce dossier. 

 

Je ne partage ni la forme ni le fond du courrier adressé qui démontre en réalité que les objectifs poursuivis sont avant tout politiques : l'échec de 2012 devait-il être gommé par une modification du statut voulue par certains adversaires ?

 

Je suis prêt à ouvrir le débat mais le statut de l'Archipel préoccupe sans doute moins les habitants que le coût de la vie, le contrat de développement, le dossier Ferry.....visiblement les priorités ne sont pas les mêmes pour tous.

 

Dans le courrier adressé à la Ministre, j'ai voulu insister sur 4 points :

  1°) Avant de se poser la question d’une évolution statutaire, il convient avant tout de s’interroger sur l’exercice actuel de l’ensemble des compétences des 3 collectivités (Conseil Territorial, Mairie de Saint-Pierre et Mairie de Miquelon-Langlade).

 

2°) La réflexion sur le statut de l’Archipel (incluant donc les 3 collectivités) doit être avant tout LOCALE : je suis opposé à ce qu'un fonctionnaire de Paris vienne faire le travail à notre place, quelles que soient ses qualités d'ailleurs.

 

3°) Une réflexion sur le statut local des 3 collectivités doit s’inscrire dans le débat national actuel.

 

4°) Laisser penser que le modèle économique dépend du statut de l’Archipel est un non-sens

 

PCT à MOM sur demande réforme statut par conseil des élu PCT à MOM sur demande réforme du statut par le conseil des élus 16 09 2014

 

Je ne partage ni la forme ni le fond du courrier  qui démontre en réalité que les objectifs poursuivis sont avant tout politiques : l'échec de 2012 devait-il être gommé par une modification du statut voulu par certains adversaires ? Le statut va-t-il être l'objet d'un bidouillage politique ? Quelle sera la position du Gouvernement ? Et la population dans tout cela ?

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires