Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 18:59

 

 

Rebondissement en matière de desserte maritime en fret entre Saint-Pierre et Miquelon ce mardi 21 septembre.

 

La gestion actuelle confiée à la société TMS a pris fin et le Conseil Territorial a souhaité proroger la convention par voie d'avenant adopté par le Conseil Exécutif.      .

 

Par courrier en date du 21 septembre, la société TMS refuse d'effectuer des rotations à 5 500€ et demande 10 550€ au Conseil Territorial. desserte en fret de Miquelon - courrier TMS 21-09-10Courrier de TMS au Président du Conseil Territorial 21/09/2010 .

Le refus de l'avenant par TMS aurait comme conséquence immédiate l'arrêt des rotations sur Miquelon par l'Aldona.

 

Le Président du Conseil Territorial, en déplacement au Canada, a réagi vivement à ce nouvel épisode regrettable et au risque d'interruption du ravitaillement de Miquelon. Pct à TMS 21 09 2010 Stéphane ARTANO répond à TMS 21/09/2010

 

Le rappel des éléments chronologiques suivants paraît nécessaire pour mieux comprendre la position du Conseil Territorial :

 

- De Janvier 2006 à juin 2007, deux armements assuraient la desserte de miquelon: coût de la rotation 3 475€

- De juin 2007 à  septembre 2008, l'aldona est arrêté et c'est ALLIANCE qui assure la desserte: coût de la rotation 3 475€

- De octobre 2008 à août 2009, l'Aldona (TMS) assure le service: coût de la rotation 5 500€

- De mi-août 2009 à fin août 2010, c'est le navire assurant la desserte internationnale qui relie Saint-Pierre à Miquelon, l'Aldona étant saisi: coût  de la rotation 10 550€

 - Depuis début septembre, l'Aldona étant remis sur la ligne, le Conseil Territorial propose donc de revenir au prix initial c'est-à-dire 5 500€ par rotation, c'est cette proposition qui est refusée par le transporteur.

 

Le refus de TMS appelle plusieurs interrogations légitimes sur lesquelles le Président du Conseil Territorial interpelle l'entreprise:

 

- Si à 5 500€ par rotation TMS perd de l'argent, pourquoi avoir assuré le service pour 3 475€ en 2006 et 2007 avec le même navire?

- Les contribuables sont-ils prêts à accepter cette explosion des coûts parce que l'Aldona est pour le moment la seule solution disponible sur le territoire? le budget moyen depuis 2006 était de 350 000€ par an et avec des rotations fixées à 10 550€ nous passerions à 548 000€ hors rorations supplémentaires que la collectivité programmait notamment en période estivale.

- Qu'est-ce qui explique objectivement le passage de 3 475€ (2006 et 2007) à 5 500€ puis à
10 550€ avec le même navire et le même type de service? Stéphane ARTANO demande dans son courrier à la société de justifier ces chiffres.

 

Plus généralement, le Conseil Territorial est tout à fait fondé à s'interroger sur la mise en place d'un service public de transport de fret vers Miquelon à court terme, dispositif que la Collectivité vient de mettre en place pour le transport de passagers.

 

Stéphane ARTANO a fixé dès son retour de l'OPANO ce vendredi 24 septembre une rencontre avec la société TMS SARL.

 

Dans cette attente, il en appelle au sens des responsabilités de TMS afin que la desserte en fret de miquelon ne connaisse pas d'interruption, dans le cas contraire la population serait prise en otage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires