Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 21:00

Le dossier de câble numérique sous-marin de Saint-Pierre et Miquelon était présenté ce jeudi 23 mai 2013 devant les membres de la Commission Nationale de Concertation pour la France Très Haut Débit (instance d'une quinzaine d'experts).

 

Ce passage en commission fait suite à 3 années de travail acharné de la SODEPAR, du Conseil Territorial et de nos consultants.

 

Le sérieux de notre travail  et notre obstination ont été salués par les membres de la commission lors du délibéré.

 

J'ai personnellement présenté ce dossier que je considère depuis longtemps comme majeur pour le développement économique de l'Archipel.

 

Nous venons de passer l'étape la plus sensible dans ce dossier. Elle fait suite à de nombreuses réunions de travail avec les experts de la Caisse des Dépôts et les autorités concernées par les fonds du grand emprunt. J'étais personnellement intervenu pour obtenir que le cahier des charges  à déposer pour les petits territoires comme le nôtre, soit assoupli, ce fut le cas.


Notre dossier est le premier d'outre-mer présenté au titre des fonds du grand emprunt et le premier concernant un câble numérique sous-marin.

 

Ce dossier a bien failli capoter à plusieurs reprises depuis le début avec de nombreuses embûches que nous avons toutes surmontées avec pugnacité y compris des obstacles incompréhensibles de certains élus.

 

Nous avons demandé une subvention de 5 M€ qu'il faudra mettre au crédit de la SODEPAR qui s'est beaucoup investie dans ce dossier depuis 2009.

 

La prochaine étape est le passage au Comité des Engagements de Matignon qui soumettra au Premier Ministre, pour accord final, une proposition de subvention. Les équipes du grands emprunt sont mobilisées pour faire en sorte qu'une décision rapide intervienne afin que le Conseil Territorial lance dès 2013 l'appel d'offre concernant la construction du câble.

 

Sauf intervention politique contraire de dernière minute, l'Archipel sera donc doté, à  horizon de 2 ans, d'un câble numérique sous-marin qui permettra le développement de nouvelles activités sur l'Archipel.

 

Pendant que certains tirent à boulet rouge sur le Conseil Territorial et la SODEPAR, nous maintenons le cap sur les dossiers essentiels du territoire et ils avancent.

 

Dans le prolongement de ce dossier, la SODEPAR fait actuellement diligenter une étude européenne pour le développement des nouvelles technologies à Saint-Pierre et Miquelon. Les résultats de cette étude, dont j'ai rencontré un des experts en charge la semaine dernière à Paris, seront présentés lors d'un séminaire organisé par la SODEPAR courant juin dans l'Archipel.

 

Pendant que certains s'agitent, les élus d'Archipel Demain ramènent des crédits importants pour l'Archipel. C'est aussi pour cette raison que vous nous avez fait confiance en mars 2012.

 

Le travail sérieux sur la durée finit toujours par payer pendant que beaucoup s'obstinent à nous dénigrer, c'est regrettable pour ce magnifique territoire qu'est Saint-Pierre et Miquelon.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Développement économique
commenter cet article

commentaires