Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 13:45

Les élus du Conseil Territorial ont reçu mardi matin une délégation de plaisanciers venus exprimer leur mécontentement. Les élus ont manifesté leur soutien au Président de l'Association des plaisanciers.


Aussi, le Président du Conseil Territorial demande à l'Etat d'associer étroitement les plaisanciers à un projet de décret actuellement à l'étude, qui aurait pour objet de refondre le texte relatif aux ressources halieutiques de Saint-Pierre et Miquelon, et,ce, afin que leur avis puisse être pris en considération.


Par ailleurs, Stéphane ARTANO sollicitera une audience au Préfet en présence du représentant des plaisanciers afin de faire le point sur les contrôles effectués par le FULMAR et perçus comme du harcèlement de la part des plaisanciers.

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 20:46
Le Conseil Territorial juge scandaleuse la position exprimée ce jour par Jean-Pierre JOUYET Secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes à l'Assemblée Nationale sur la question de l'extension de la juridiction française au-delà des limites du plateau continental actuel.

Les arguments avancés par le gouvernement démontrent le désintérêt manifeste de l'Etat Français, la méconnaissance complice du dossier et la frilosité des responsables politiques nationaux.
 
Compte tenu de cette position, l'Archipel n'a rien à attendre de la mission d'information parlementaire sur cette question.

Le Président du Conseil Territorial dénonce cette attitude qui va à l'encontre de la défense de nos intérêts dans la région et s'assimile à un signe de soumission de la France au Canada.

Quel avenir l'Etat Français envisage-t-il pour Saint-Pierre et Miquelon?

A partir de ce jour, la Collectivité arborera le drapeau de Saint-Pierre et Miquelon en berne au lieu et place du drapeau français et demande aux Mairies de l'Archipel d'adopter la même attitude.
Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Développement économique
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 12:44
Le Conseil Territorial souhaite qu'un large débat s'ouvre autour de la mise en place d'une politique énergétique pour l'Archipel. Celui-ci permettra de décider de la politique énergétique qui sera menée sur l’Archipel et d’orienter les fonds publics programmés notamment au contrat de développement signé entre l'Etat et la Collectivité en juin 2007.

C'est pourquoi le Conseil Territorial organise une première réunion de travail le VENDREDI 16 mai 2008 de 14h00 à 15h30.

Seront évoquées :

-la situation de l'Archipel dans le domaine des énergies,
-la dépendance de l'Archipel par rapport aux hydrocarbures,
-les actions à mener dans le domaine des économies d'énergies, du développement des énergies renouvelables avec notamment la programmation des travaux d’un groupe de travail technique dont la constitution sera proposée.
Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Hausse des Carburants
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 23:28
Vous trouverez ci-joint reproduit une partie du recours exercé par les journalistes de RFO et les pilotes contre la délibération adoptée le 19 décembre dernier et supprimant l'abattement fiscal dont ils bénéficiaient jusqu'ici.

Il sera intéressant de relever que les marins également concernés par cette mesure se sont abstenus de tout recours.

Nous vous tiendrons informés de la suite de ce dossier.

Requ-te-journalistes-et-pilotes-de-ligne.pdf Requête des journalistes et des pilotes de ligne.pdf
Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Fiscalité
commenter cet article
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 10:27
Le Président du Conseil Territorial demande la transparence sur la fixation des prix des produits pétroliers à Saint-Pierre et Miquelon.

Communiqu--de-Presse-sur-l-augmentation-du-fuel.pdf Communiqu--de-Presse-sur-l-augmentation-du-fuel.pdf


Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Hausse des Carburants
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 16:51

Depuis plusieurs mois, la société des Nouvelles Pêcheries effectue des démarches visant à obtenir un accompagnement des pouvoirs publics dans le cadre de sa réouverture en 2008.

Dans un courrier adressé ce jour, le Président du Conseil Territorial vient de confirmer que la Collectivité proposerait en 2008 un accompagnement à hauteur de 100 000 € au titre d'une subvention d'équipement.

Pdt-Ct--aux-Nouvelles-P-cheries-18-04-08.pdf Pdt-Ct aux Nouvelles Pêcheries 18-04-08.pdf

Cette intervention traduit la volonté du Conseil Territorial de continuer de soutenir cette usine dont les murs appartiennent à la Collectivité.

Le programme d'activité présenté par le gérant et les perspectives de développement pour le futur sont encourageants et ont permis au Président de la Collectivité de proposer cet accompagnement en attendant la confirmation lors du vote du budget 2008 qui aura lieu prochainement.

Le Président du Conseil Territorial a reçu ce matin une délégation du personnel inquiet et arrivant en fin de droit ASSEDIC. La dizaine de personnes a fait part au Président de la Collectivité de leurs craintes et leur désarroi face à l'évolution parfois dramatique de leur situation personnelle.

Stéphane ARTANO a tenu à les rassurer concernant le soutien de la Collectivité qu'il avait déjà évoqué lors des réunions récentes auxquelles il a assisté. Il continuera à soutenir les démarches des Nouvelles Pêcheries auprès de l'Etat et informera officiellement dès ce jour le Secrétariat d'Etat à l'Outre-Mer du financement qu'il proposera à l'Assemblée Territoriale.

L'effort conséquent consenti par le Conseil Territorial doit être complété par une intervention de l'Etat dont la réponse devra être rapide sur ce dossier.

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Pêche
commenter cet article
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 22:59

C'est la question que l'on peut se poser après avoir entendu les réactions virulentes diffusées par RFO le vendredi 11 avril dernier lors du journal de 12h30.

L'objet de cette réaction vive en particulier celle de Mr GIRARDIN : le courrier que j'ai adressé aux commerçants de l'Archipel et que vous trouverez en copie. Pour dissiper tout malentendu car le reportage de RFO étant une nouvelle fois parfaitement bien fait, la population n'a pas eu droit à toute l'information sur ce dossier.

Lettre-Pdt-Ct-commer-ants-03-04-08.pdf Lettre-Pdt-Ct-commerçants-03-04-08.pdf


Quel est réellement le sens de ma démarche en tant que représentant de l'employeur ?

Les agents de la collectivité sont les seuls fonctionnaires territoriaux à ne pas bénéficier d'avantages auprès des commerçants locaux, je ne vois pas en quoi cette demande est choquante pour certains.

Il n'existe pas encore d'amicale du personnel du Conseil Territorial, c'est ce qui explique que l'employeur que je représente fasse cette démarche à la suite de demandes d'une partie du personnel.

Contrairement à ce qu'affirme JC GIRARDIN, cette demande ne concerne pas les élus mais les fonctionnaires du Conseil Territorial (siège, patinoire, ccs, arche, maison des loisirs, régies...)

Les commerçants sont entièrement libres de répondre favorablement ou non à cette demande, d'ailleurs nous avons déjà des retours positifs, ce qui me conforte dans cette démarche

Est-il exact de dire que le contexte économique permet de rejeter aussi brutalement la demande des agents ?
Non car au nom de ce même contexte économique, je ne connais pas de commerçants qui aient dénoncé les avantages déjà existants pour certains salariés ou fonctionnaires.

Concernant les mesures simples évoquées par JC GIRARDIN pour aider les entreprises, laissant quasiment croire que personne ne l'avait aidé et en tout cas pas le Conseil Territorial, il omet de dire à la population que le Conseil Territorial vient tout juste de lui attribuer des aides importantes à l'investissement pour l'activité fleuriste de la Galerie Ravenel. Je trouve donc ses propos particulièrement déplacés.
 
Par ailleurs, la demande de la Collectivité pour ses agents suscite des réactions disproportionnées quand on connaît les incitations de certains services publics pour consommer à l'extérieur de l'Archipel au détriment du commerce local notamment au moment des fêtes. Qui réagit ?

On aurait voulu instrumentaliser un dossier pour nuire bassement au Conseil Territorial qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Quel jeu joue RFO dans cette histoire?

Lorsque j'ai eu vent du reportage en cours, j'ai immédiatement et notamment le vendredi matin demandé à une personne de RFO haut placée d'écouter ce reportage car je préssentais le sujet polémique enregistré à charge contre la Collectivité et surtout contre moi en particulier. Mes craintes étaient pleinement justifiées, mais la liberté de la presse recelle encore d'énormes mystères que je ne percerai jamais.

Enfin, sachez que lors de mon droit de réponse, mon intervention a été étrangement coupée et montée ? Dans quel but ? Etait-ce légal dans le cadre d'un droit de réponse ?

Chacun pourra apprécier à nouveau le traitement de l'information dont la Collectivité fait l'objet. Du côté de RFO, on me répondra que le statut de journaliste permet ce genre d'exercice sur le fil du rasoir.

En ce qui me concerne, je n'en resterai pas là !
Repost 0