Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 10:31

Etrange sensation ce dimanche 23 avril arrivé le moment des choix pour le second tour.

En réalité, c’est toujours le même système: on fera de l’anti- LE PEN primaire (certes je ne partage pas ses idées et certains de ses projets sont dangereux pour notre pays) pour se rallier à l'autre candidat, presque par défaut.

Je me suis exprimé hier soir en télévision, je ne donnerai aucune consigne de vote pour ce second tour.

Je n’ai aucune légitimité en tant qu’élu local pour donner des consignes de votes à mes compatriotes sur un tel choix de société. Vos votes ne m’appartiennent pas.

Mes chers compatriotes, contrairement à ce que pensent certains, vous n’êtes pas des moutons.

Vous disposez de votre libre arbitre et c’est donc en votre âme et conscience que vous devrez vous exprimer le samedi 06 mai dans l’Archipel.

Fondez votre choix sur vos convictions et elles seules. Elles sont votre boussole. Les oublier, c’est renoncer à elles. Les oublier, c’est favoriser le système. Les oublier, c'est perdre une partie de vous.

Ceux qui dénoncent le système, en font en réalité partie et demandent aujourd’hui à ce système de venir propulser tel ou tel candidat.

Le samedi 06 mai je ne voterai pas Marine LE PEN mais est-ce pour autant que je voterai MACRON ?

Faut-il favoriser le vote par défaut ou le vote par conviction ?

Personnellement, j’ai des convictions et c’est elles qui guideront mon choix.

Quoiqu’il arrive, la France va connaître une période de refondation politique profonde, je le souhaite parce que sinon le système reprendra ses droits, jusqu'à la prochaine fois…

Partager cet article

Repost0
Published by Stéphane ARTANO
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 01:31

Est-ce si infondé que cela de penser qu'Annick GIRARDIN va démissionner du gouvernement  ? Non

Pourquoi? 
1. Le coup de semonce de 29% pour Cap sur l'Avenir du 19 mars lui aura fait reprendre goût à la réalité de SPM sans doute sous estimée,
2. Le ralliement récent des PRG au candidat HAMON (à ce stade battu à la présidentielle ) alors qu'Annick Girardin "opportuniste" aurait préféré Macron pour rester ministrable, 
3. La nécessité pour Annick GIRARDIN de reprendre pied sur SPM qu'elle a négligé au profit de ses fonctions nationales,
4. Le fait qu'il ne se passera plus rien au niveau national en raison des présidentielles:  pourquoi rester  dans ces conditions ? 
5. Le fait qu'elle déclarera vouloir se consacrer    pleinement à SPM pour attirer la sympathie de nos concitoyens ....preuve d'empathie 

Au final, avec une analyse froide sur le plan politique, elle a donc tout intérêt à renier son engagement qui consistait à dire qu'elle resterait au gouvernement jusqu'au bout pour servir spm et ce pour revenir sur le terrain et courir après sa base électorale largement affaiblie....ce que n'auront pas manqué de lui rappeler ses proches les plus lucides ! 

Réponse jeudi 23 dans la matinale de spm 1ère ?

Partager cet article

Repost0
Published by Stéphane ARTANO
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 12:47

Nous avons reçu jeudi à 16h00, une invitation du Préfet à visiter, vendredi matin à 11h30, le port de Saint-Pierre avec Annick GIRARDIN pour étudier la mise en oeuvre des annonces du Premier Ministre lors de sa visite...

 

Cette démarche est inquiétante à plus d'un titre :

 

1. Les élus n'attendent pas la venue d'une Ministre en campagne (?)  pour organiser leur agenda le jeudi soir pour le vendredi matin, l'improvisation permanente de l'Etat m'inquiète,

 

2. Quel mépris pour le port de Miquelon "oublié" dans cette visite. Le message d'Annick GIRARDIN est clair par rapport à la grande île.

 

3. Le Préfet a réinstallé le 19 décembre le Conseil Portuaire et les travaux  prioritaires ont été présentés : que devient cette instance avec cette initiative ministérielle, jetée à la poubelle ? Par ailleurs, nous avons retenu 4 axes de travail , que deviennent-ils ?

 

4. Un haut fonctionnaire de Paris sera encore nommé, là aussi le message est clair : localement on ne saurait rien décider ? Les membres du Conseil Portuaire et du Cluster Maritime apprécieront la forme. C'est Paris qui décidera !

Il n'aura échappé à personne qu'Annick GIRARDIN est en pleine campagne électorale (puisqu'elle a annoncé que Cap sur l'Avenir, qu'elle préside, serait candidat en mars). Puisqu'elle s'agite donc sur le port, se pose la question suivante : va-t-elle annoncer les 20 millions d'euros nécessaires pour réparer la digue qui protège le port de Saint-Pierre et qui est dans un état désastreux ?

 

C'est la priorité du moment présentée par la DTAM le 19 décembre au Conseil Portuaire. C'est  moins vendeur politiquement qu'une stratégie portuaire ou un terminal de croisière dont il n'existe pas encore le premier euro, mais c'est la réalité du terrain. L'Etat doit donc faire preuve de responsabilité. La digue lui appartient, qu'il la répare !

 

Nous avons adressé au Préfet, un courrier pour décliner cette invitation considérant au final qu'il s'agira, sous le feu des caméras, et sous couvert d'une pseudo visite officielle, d'une mise en scène politique destinée à servir une candidate en pleine campagne électorale qui ne ramène pas un euro supplémentaire sur l'Archipel pour le port.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Stéphane ARTANO
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 21:21

La Préfecture m'a informé vendredi que l'Etat avait donné instruction à tous les fonctionnaires invités à ne pas participer, le mardi 31 janvier, à l'inauguration du bâtiment de la MNE à Miquelon. Le motif invoqué vendredi était l'absence de discours de l'Etat à cette occasion.

 

A la base, il s'agit  d'un problème de respect de la signature de l'Etat, au titre du précédent contrat de développement, qui doit encore 291 000€ à la Collectivité sur ce projet. En 2015 et 2016, l'Etat nous avait indiqué que plus aucun décaissement n'aurait lieu, nous en avions pris acte. Un partenariat doit être loyal, ici il ne l'est pas.

 

Il est dommageable, pour la population de Miquelon et de l'Archipel, que l'Etat démontre un tel manque de considération car au final, le message est très négatif.

 

Derrière la prétendue période de réserve préfectorale avancée ce matin ça et là, qui du reste n'aura pas empêché le Secrétaire Général d'intervenir en plateau radio ce lundi midi, en lieu et place de l'administrateur provisoire de la CPS (tutelle, vous avez dit tutelle ?), il s'agit bel et bien d'une réaction disproportionnée.

 

Échaudés par le non remboursement de la desserte maritime (5M€), et alors que mon courrier de décembre est resté sans réponse, à quelques jours de l'inauguration, il eut été difficile d'entrer avec la Préfecture dans une sorte de marchandage : "je demande à Paris les 291 000€ et l'Etat fait son discours", voilà la vraie raison de ce coup de sang !

 

Je profite de ce billet d'humeur pour remercier publiquement la participation des représentants d'Etat (qui seront absents) à ce beau projet de territoire, c'est ensemble que l'Archipel avancera.

Partager cet article

Repost0
Published by Stéphane ARTANO
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 22:40

Triste spectacle hier soir en plateau télé : l'enfant chéri du pays vient mettre à l'index ceux qui ont osé dire non au projet de réforme de son gouvernement concernant la sécu (surtout sur le volet alignement des cotisations patronales avec la métropole! ) : si d'ici lundi personne ne change d'avis, alors la "ministre que je suis" va demander le retrait définitif de cette ordonnance.

Une ministre doit-elle rassembler ou diviser ? 

Une ministre peut-elle se permettre toutes les ingérances, dans tous les dossiers même ceux ne la concernant pas ? 

J'ai tenu ce jour à la saisir afin qu'elle porte la voix de l'Archipel à Paris : soit proroger le délai d'habilitation du gouvernement afin de donner le temps aux acteurs de travailler sereinement soit enlever l'alignement des cotisations de l'ordonnance à adopter.

Mme Girardin faites preuve de sérennité, soyez aux côtés des vôtres, cessez de donner des ultimatums comme vous l'avez fait hier soir, ce n'est pas digne d'une ministre de la république et encore moins d'une candidate en campagne.

Partager cet article

Repost0
Published by Stéphane ARTANO
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 11:42

En perspective de la préparation des prochaines échéances électorales à venir, Archipel demain invite ses adhérents, sympathisants et toutes les personnes intéressées qu'une réunion se tiendra le mercredi 4 janvier 2017 à 18h30 à sa permanence située au 12 rue Maître Georges LEFEVRE, entre les boutiques Équinoxe et Déclic.

Venez nombreux.

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 21:08

Je viens de visionner ce soir le dernier meeting des deux candidats de la primaire de la droite et du centre avant le vote qui aura lieu à Saint-Pierre et Miquelon ce samedi 26 novembre. 

 

Nous avons assisté jeudi à un débat de très bonne tenue entre deux hommes d'Etat aux qualités indéniables mais à la méthode différente. J'ai aussi pu me pencher sur le programme des deux finalistes, tous deux sont évidemment d'inspiration de droite. 

 

Quoiqu'il arrive, nous devrons tous être derrière le candidat de ma famille politique nationale, la droite.

 

François FILLON doit avoir toute notre confiance pour redresser le pays.

 

Je demande donc aux électeurs de Saint-Pierre et Miquelon de porter massivement leurs suffrages sur François Fillon, seule candidat d'ailleurs a avoir déclaré publiquement que les réformes statutaires en outre-mer sont des prétextes pour ne pas s'attaquer aux vrais problèmes. Quant à Alain Juppé, dans son livre programme, quand il cite les outre-mers,  il oublie que Saint-Pierre et Miquelon fait partie de l'outre-mer ! 

 

Habitants de Saint-Pierre et Miquelon, ce samedi mobilisez-vous pour François FILLON ! 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 18:00

A quel formidable élan démocratique avons-nous assisté le weekend dernier lors du premier tour de la primaire de la droite et du centre. Plus de 4,5 millions d'électeurs se sont mobilisés, c'est un excellent signe démocratique.

L'Archipel doit aussi être au rendez-vous et se mobiliser pour choisir le candidat qui représentera la droite et le centre lors de l'élection présidentielle de 2017.

Car ne nous trompons pas, l'alternance doit avoir lieu, elle aura lieu. La gauche a assez fait de dégâts à la France.

Notre territoire a toujours voté à droite aux rendez-vous nationaux sauf depuis 2007.

Voter en 2017 pour la droite, c'est d'abord aller voter à la primaire. Les Français voteront sans doute là pour le prochain Président de notre pays.

Analyser les programmes des deux finalistes en toute objectivité sans tomber dans les querelles de chapelles et les polémiques que la presse alimente abondamment.

Au lendemain du second tour, nous devrons tous, gens de droite, être derrière le candidat désigné lors de cette primaire pour gagner la présidentielle et rétablir notre pays.

Je ne peux qu'encourager les électeurs de l'Archipel à se déplacer nombreux le samedi 26 dans les bureaux de vote de Saint-Pierre (au francoforum) et de Miquelon (Mairie).

 

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 00:02

Le communiqué de presse de la Préfecture de ce jour sur le remboursement des sommes avancées par la Collectivité sur la desserte en fret de Miquelon est une "imposture" :


1. La Collectivité juge scandaleuse le manque de respect de la Préfecture à l'égard du Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française, en qualifiant sa décision de juillet 2014 de "simple avis". Il s'agit de la juridiction supérieure dont les avis sont de grande qualité, comment le Préfet peut-il minorer à ce point l'avis juridique rendu en 2014? Si il avait été favorable à l'Etat nous nous serions pliés mais l'Etat est amer,

2. L'Etat conteste donc devoir le moindre euro au territoire et si par malheur le juge devait donner raison au Conseil Territorial, l'Etat estime dans ses écritures ne devoir pas plus de 2,3M€ sur les 5M€ dus. L'Etat sort enfin du bois : il est prêt à ne rien restituer aux contribuables !

3. L'Etat n’a tenté d'entamer des négociations qu'à partir du moment où le juge administratif a été saisi en juillet 2016 après des propositions concrètes de la Collectivité restées sans réponse (trois propositions ont été faites par le CT). J'avais même été autorisé à signer le protocole de remboursement proposé par mes services en décembre 2015,

4. L'Etat se moque de la population en revenant sur sa "parole",

5. Pour la Collectivité, la seule négociation possible est que l'Etat applique la loi et accepte de rembourser la population des 5M€ payés à tort au lieu et place de l'Etat, cet argent devant être réinvesti dans l'économie locale : c'est une nouvelle tentative de siphonnage du budget de la collectivité,

En conclusion, à la veille des rencontres de la Ministre de la Fonction Publique, sur la « Fonction Publique se réinvente », la Collectivité demande à Madame Annick GIRARDIN de rappeler à l’ordre les hauts fonctionnaires de la Préfecture pour ne pas démentir les engagements et les propos successifs des représentants de l’Etat, particulièrement ceux de Mme PAU LANGEVIN, sur les ondes de SPM 1ère, au sujet du remboursement de 5 Millions d’euros dus par l’Etat à la Collectivité, au titre de la desserte maritime en fret de Miquelon.

Communiqué de presse du Préfet en date du 18 novembre 2016

Communiqué de presse du Préfet en date du 18 novembre 2016

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 22:53

Devant la lenteur et le silence assourdissant de l'Etat, le Conseil Territorial a été contraint de demander au juge administratif le remboursement par l'Etat des sommes payées par les contribuables locaux concernant la desserte en fret de Miquelon.

 
Le Conseil d'Etat avait jugé que la collectivité n'avait pas à payer cette desserte qui relevait de la seule compétence de l'Etat. Nous parlons ici de près de 5 M€ qui serviront à financer les investissements du territoire.


Tout le monde se rappellera des déclarations de l'Etat (le Préfet, Mme Pau-Langevin....) : "évidemment l'Etat remboursera ...."


Pourtant, l'Etat découvre son jeu et cela ne nous a pas vraiment surpris, car le Gouvernement est prévisible. On imagine mal Annick GIRARDIN, Ministre de l'Archipel ignorer tout ceci. Chaque jour, elle s’implique depuis Paris dans tout ce qui se passe sur Saint-Pierre-et-Miquelon. Cette méthode est-elle une forme d’ingérence pour s’assurer que les ordres soient bien exécutés ? 


L’Etat propose au juge administratif  les «directives » ministérielles suivantes : 
- Pour la desserte en fret de Miquelon 50 rotations sont suffisantes (c'est une manière de refuser de nous rembourser les 70 rotations assurées à l'époque et payées). L'Etat raisonne comme pour sa DSP où seules 50 rotations sont programmées. C'est scandaleux par rapport aux habitants de Miquelon-Langlade.
-  Le Conseil d'Etat s'est trompé, car la compétence fret inter-îles serait bien celle de la collectivité. Comment l'Etat peut-il remettre en cause l'avis de la plus haute juridiction administrative alors que l'Etat a reconnu par écrit, à maintes reprises qu’elle relevait de  sa compétence ? L'Etat est un grand spécialiste : les paroles professées n’engagent que ceux qui les écoutent. En l’occurrence, les élus du peuple ont crû aux préceptes d’un Etat loyal, impartial.


Pour autant, la procédure engagée ira jusqu’à son terme mais, la gauche a érigé en principe, l’irresponsabilité et préférera laisser les oukases de son héritage à la droite. 


L'Etat n'a-t-il finalement pas comme objectif de fragiliser l'Archipel pour qu'il se vide ? 


Qu'en pense Annick Girardin que l'on n'a jamais entendue sur ce remboursement par l'Etat à la collectivité, donc, au final la population ? Malgré l'instance administrative en cours, est-ce si compliqué pour un Ministre de dire officiellement que l'Etat remboursera aux habitants, ce qui est dû sans "chipoter" à moins qu'en tant que ministre, elle n’en porte une part de responsabilité ? 


L'Etat peut-il faire tout et n'importe quoi, jusqu'à renier ses écrits publics ? 


Depuis le début de cette question de remboursement, et bien avant d'être, contraint, d'aller devant le juge, jamais la Ministre Annick Girardin n'est intervenue pour aider son territoire, pourtant cet argent sera réinvesti au profit du territoire : on la voit pourtant sur tous les sujets qui l'intéressent, une sorte de frénésie politique annonciatrice de la campagne électorale.

Partager cet article

Repost0
Published by Stéphane ARTANO