Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 14:31

Grande démonstration du député Claireaux hier soir sur la réserve parlementaire...du grand n'importe quoi. 

Le député a-t-il tout dit sur cette réserve parlemenaire ? Non.

Son argument sur la baisse des subventions aux associations est totalement gratuit. Chacun connaît notre engagement permanent aux côtés du monde associatif. On l'a encore vu récemment avec l'inauguration du local de la Foulée des îles ou encore avec le soutien financier de 160 000€ apporté à Célébrations 2016.

On pourrait plutôt s'interroger sur l'action du Député pour pérenniser certaines manifestations. Il s'agissait aussi d'un engagement d'Annick GIRARDIN, tombé à l'eau sans doute.   

 

La réserve parlementaire est-elle réservée aux associations ? Non   

 

Existe-t-il des exemples de parlementaires locaux qui ont aidé les collectivités ? OUI  

Le Sénateur Victor REUX avait soutenu la Mairie de Saint-Pierre à acquérir son manège. 

Le Sénateur Denis DETCHEVERRY avait aidé le Conseil Territorial pour le financement de travaux au Francoforum

Le Député Gérard GRIGNON avait aidé :  

         - la Mairie de Saint-Pierre pour l'acquisition d'un camion incendie,

         - la Mairie de Miquelon-Langlade pour l'achat de tentes ou encore d'un podium,  

Le Sénateur-Maire karine CLAIREAUX a fait encore plus fort en finançant avec sa réserve parlementaire du matériel pour son "l'Echo des Cap municipal" .  

 

Une chose est sûre, la réserve de Stéphane CLAIREAUX ne bénéficiera jamais aux structures du Conseil Territorial, la population appréciera !  

C'est une version trés partisanne de l'intérêt général. Dépasser les rancoeurs politiques demande de la hauteur. 

Dans ce cas, qu'il cesse de faire du populisme quand il s'inquiète de l'état de la patinoire parce qu'après s'en être ému, il affirme aussitôt qu'il ne mettra pas un euro pour soutenir la collectivité.

Est-il utile de rappeler qu'il s'agit d'une infrastructure mise au service de la population et de nos enfants ?

En politique il faut de la cohérence donc que le Député se rassure, la Collectivité lui adressera pour une partie des travaux de la patinoire une demande de réserve parlementaire "territoriale" même si la population connaît désormais sa conception étroite du "travailler ensemble".  

Je pense avec sa démonstration que tout le monde aura compris que le Député n'a obtenu aucun crédit dans le cadre du  contrat de développement. Cela ne l'empêche pas de s'en féliciter ! La récupération est un art que je ne maîtrise pas...contrairement à certains.

La Collectivité, comme par le passé, n'a pu compter que sur elle-même et le dialogue avec l'Etat pour finaliser ce contrat de 24M€.  

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 22:44
La nouvelle est tombée ce jour, François Hollande a rendu son arbitrage sur la réforme territoriale, les contestations naissent déjà à gauche.

La surprise vient du mouvement radical de gauche qui compte 3 ministres au gouvernement dont Annick Girardin.

Après les rebondissements des écologistes lors du précédent gouvernement (éco-taxe et j'en passe), comment des ministres PRG peuvent-ils intellectuellement et moralement rester dans un gouvernement qui portera cette réforme territoriale alors que leur mouvement s'oppose au projet Présidentiel ?

Nul doute qu'Annick Girardin trouvera des explications dont elle a le secret ou aura-t-elle le courage politique de claquer la porte ? Entre l'ambition personnelle et la cohérence politique, le choix est parfois difficile pour certains mais à gauche d'aucuns sont prêt à tous les grands écarts même moraux pourvu qu'ils restent au pouvoir.

"Communiqué de presse commun de MM. Jean-Michel Baylet, Président du PRG, sénateur, président du Conseil Général Jacques Mézard, chef de file des sénateurs PRG (Président du groupe RDSE) au Sénat et Roger-Gérard Schwartzenberg chef de file des députés PRG (Président du Groupe RRDP) à l’Assemblée Nationale

Les Radicaux s’inscrivent dans l’esprit de la première grande réforme de la décentralisation, qui fut initiée dès l’été 1981, sous l’impulsion de François Mitterrand et de Gaston Deferre. Cette dernière avait pour objectif majeur de rapprocher le pouvoir des citoyens et de permettre à l’Etat de se concentrer sur ses fonctions régaliennes. Force est de constater que les annonces récentes vont dans le sens inverse, imposant une réforme à marche forcée, où l’on fusionne des régions qui n’ont aucune histoire ni tradition en commun, et où l’on signe l’arrêt de mort du département qui constitue pourtant une collectivité territoriale de proximité. Tout cela dans la précipitation. Au nom de leur engagement républicain et laïque, les Radicaux s’opposeront à ce qui s’apparente à un coup de force."
Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 23:21

Le sujet TV de SPM 1ère étant un raccourci de mes déclarations, voici les raisons de la non participation d'Archipel Demain aux législatives partielles du 29 juin prochain :

 

1. Si François Hollande avait dissout l'Assemblée, l'élection législative aurait signifié un changement de majorité donc un changement de cap de la politique nationale. Le positionnement d'Archipel Demain dans ce cas aurait eu une toute autre dimension. Ce n'est pas le cas aujourd'hui dans cette élection partielle dont le terme est juin 2017.

 

2. En 2012, la population a choisi pour 5 ans la gauche (Présidentielle et Législative). Pour Archipel Demain, c'est en 2017 que nous tirerons le bilan de ces mandats. Nous serons particulièrement attentifs :

  - à la détermination de la France dans la défense des intérêts de Saint-Pierre et Miquelon concernant le dossier du plateau continental,

  - à l'engagement financier de l'Etat dans le prochain contrat de développement Etat/Collectivité ,

- à l'engagement de l'Etat, en termes financiers et pas seulement en discours, sur le projet de grand port porté par le MEDEF local. Au-delà des 80K€ de soutien pour une partie des études,  quelles sont les intentions réelles de l'Etat sur ce dossier ?

 

3. L'équipe d'Archipel Demain élue au Conseil Territorial est complètement investie sur les dossiers pour lesquels la population lui a  confié un mandat en mars 2012. Nous comptons donc bien honorer nos engagements au bénéfice de l'Archipel et de sa population au travers de projets aussi importants que le désenclavement maritime (Ferry...), le développement de nouvelles activités liées au secteur des nouvelles technologies (câble numérique...) ou encore la modernisation de notre dispositif douanier (SYDONIA World...).

 

Nous serons des observateurs attentifs de cette élection et des positions exprimées par les candidats sur les grands dossiers de l'Archipel quelles que soient les tendances politiques.

 

Je persiste à dire que la noblesse des fonctions électives aurait voulu que la Secrétaire d'Etat Annick GIRARDIN ne se présente pas sur un poste de Député pour lequel elle devra démissionner dans le mois qui suit. Elle ne sera donc pas la Députée de l'Archipel quel que soit le résultat de cette élection.

 

 

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 17:53

La nouvelle est tombée ce jour, la Député Annick GIRARDIN, par ailleurs Conseillère Territoriale de Saint-Pierre et Miquelon, fait son entrée au gouvernement en tant que Secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie.

 

J'ai tenu au nom de l'Assemblée locale à lui adresser mes plus sincères félicitations.

 

En effet, au-delà de nos divergences politiques, je tiens à saluer cet événement car elle devient la première femme de l'Archipel et la première politique de nos îles à faire son entrée au gouvernement de la République.

 

Je ne doute pas qu'elle saura garder un oeil attentif sur les dossiers de l'Archipel (comme le plateau continental) mais elle aura aussi à conduire auprès du Premier Ministre Manuel Valls la politique de la France dans le cadre du portefeuille qui vient de lui être confié.

 

Je tiens à féliciter également sa suppléante Catherine PEN qui deviendra d'ici un mois la Député de l'Archipel. J'espère avoir l'occasion de pouvoir échanger avec elle sur les dossiers qui intéressent le territoire tout en étant soucieux de respecter la place de chacun des acteurs.

 

PCT à Annick GIRARDIN 09 04 2014 PCT à Annick GIRARDIN 09 04 2014

 

 

 

 

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:40


Ce mercredi 09 avril , j'ai été convié à l'Assemblée Nationale à l'occasion de la diffusion du reportage la "French Baguette" pour lequel le Conseil Territorial a apporté un soutien financier de 15 000€.

 

Présent sur le territoire, je ne pourrai y participer, mais j'ai tenu dans un courrier adressé à Annick GIRARDIN, Paul GIACCOBI et Claude BARTOLONE faire part de mon étonnement et de mon mécontentement. Pourquoi ?

 

Dans le programme qui m'a été adressé, il est prévu que les pistes de développement du territoire soient exposées à l'issue de cette rencontre. La Collectivité n'ayant pas été associée à cet exposé, j'imagine que la Député Annick GIRARDIN se chargera de faire cet exposé et c'est là que le bât blesse.

 

A Saint-Pierre et Miquelon, la Collectivité exerce les compétences des régions pour le développement économique. Il n'était donc pas choquant que l'exposé sur les pistes de développement, au-delà du fait que sa légitimité relève de la Collectivité, puisse concerner à la fois le volet maritime mais également le reste. Or il n'en sera rien et les interlocuteurs n'auront qu'une vue partielle des projets de ce territoire : l'Archipel ne se résume pas au projet de grand port.

 

Cet événement est pour moi un révélateur d'un véritable problème de positionnement de la députée qui peine à comprendre que sa mission n'est "que" législative , même si elle a lourdement insisté sur sa "non compétence" (institutionnelle) en matière de développement économique lors de sa dernière élection.

 

Pourtant, je ne doute pas que si le projet grand port aboutissait, elle saurait dire qu'elle a "sauvé le territoire" (cela reste encore à démontrer), dans le cas contraire....qui sait. Il y a là à mon sens un véritable problème républicain dans le respect des institutions existantes, d'autant plus choquant venant de parlementaires et du Président de l'Assemblée Nationale. La Collectivité a été mise devant le fait accompli puisque destinataire de l'invitation une fois le programme arrêté.

 

Ce coup de projecteur sur l'Archipel (dont je me félicite) était à mon sens l'occasion de donner une vision politique tout en respectant la place institutionnelle de chacun (Parlementaire et élu local)  face à un parterrre de personnalités du monde politique et économique. Cela n'arrivera pas et je le regrette profondémment.

Chrono 832 (DHC) Pct à Mr Paul GIACCOBI Chrono 832 (PAN) Pct au Président de l'Assemblée Nationale   Chrono 833 Pct à Annick GIRARDIN



 


 

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 16:32

 

Passées les différentes élections qui auront mobilisé fortement la population, en particulier celle visant au renouvellement du Conseil Territorial, les dossiers devraient pouvoir reprendre leur cours "normal" au bénéfice de l'Archipel.

 

Certains, dont la Députée Annick GIRARDIN, n'ont pas hésité pendant la campagne pour le Conseil Territorial à marteler la nécessité d'oeuvrer ensemble sur les dossiers de l'Archipel au nom de l'intérêt général.

 

Ces déclarations resteront-elles théoriques ou trouveront-elles en pratique des exemples concrets démontrant la volonté de tous de travailler ensemble ? Si je pouvais accorder le bénéfice du doute à la Députée réélue force est de constater que l'exemple du renouvellement du Comité Economique, Social et Culturel me laisse penser le contraire.

 

Pour mémoire le Conseil Territorial est statutairement " assisté à titre consultatif d'un conseil économique, social et culturel ...." article LO 6433-1 et suivants du Code Général des Collectivités Territoriales. La durée des mandats de ses membres est de 5 ans et a expiré en mars 2012.

 

La Députée vient de faire savoir qu'elle avait pris l'initiative (unilatérale) de faire modifier l'organisation et l'appellation du CESC pour différentes raisons qui ne sont pas l'objet de mon propos. Elle se félicite au passage d'avoir alerté le Ministre de l'Outre-Mer Mr Victorin LUREL qui aurait, semble-t-il, donné instruction immédiate au Préfet de l'Archipel pour que le renouvellement du CESC se fasse, à croire que rien n'était en cours.

 

Nous n'avons pas attendu l'élection d'Annick GIRARDIN pour nous pencher sur le renouvellement du CESC comme en atteste ma saisine adressée au Préfet de l'Archipel  le 20 avril 2012. Ce dossier est déjà en route mais ce détail n'est pas vraiment fondamental.

 

Pct à Préfet 20 avril 2012 renouvellement du CESC SPM Pct à Préfet 20 avril 2012 renouvellement du CESC SPM

 

 

Ce qui me gêne un peu plus c'est le manque de concertation de la Députée. En effet, cette instance étant placée auprès du Conseil Territorial, il eut sans doute été plus cohérent et plus fort que nous fassions ensemble une proposition d'évolution et à tout le moins que la Collectivité soit consultée sur cette démarche.

 

Enfin, d'un point de vue strictement juridique, la Députée propose de modifier l'appellation du CESC pour ajouter l'aspect environnemental. Cette proposition, de mon point de vue, pose un problème juridique. Je perçois mal comment un texte de nature réglementaire pourrait modifier la loi organique de 2007 qui est très précise quant aux termes employés.

 

C'est pourquoi, un changement d'appellation ne pourrait s'opérer que si la loi de 2007 était modifiée, je ne pense pas que cette subtilité échappera aux services de l'Etat, dans le cas contraire il serait sans doute entâché d'une fragilité légale.

 

Gageons que pour les dossiers à venir, le Conseil Territorial ne soit pas "à nouveau" oublié quand il sera concerné...

 

 

 

Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 00:17
Ce samedi 09 juin vous êtes appelé à désigner votre député pour les 5 années qui viennent.

Le mouvement Archipel Demain est en ordre de marche derrière son candidat Bernard Le Soavec.

Il représente à mes yeux l'alternative indispensable à 5 années de passivité et d'agitation permanente sans résultat de fond concret pour l'Archipel.

Aujourd'hui je fais donc personnellement le choix de soutenir un de mes prédécesseurs au poste pour lequel vous m'avez renouvelé votre confiance le 18 mars dernier.
Si vous voulez donner toutes les chances au Conseil Teeritorial de pouvoir mette en œuvre son programme économique, il est indispensable d'avoir le soutien d'un parlementaire qui partage sa vision des choses: câble numérique, navire ferry...C'est tellement vrai que même la Député sortante en avait ait un argument pendant les élections territoriales!

Vous avez toutes et tous pu apprécier la qualité de la candidature de Bernard Le Soavec que ce soit au travers de son programme ou de sa dernière intervention en télévision ce mercredi 06 juin dans l'émission "Ça vous Regarde".

Si vous nous avez fait confiance en mars dernier, je vous demande de faire confiance à Bernard Le Soavec et Archipel Demain ce samedi 09 juin.

Pensez-vous que la Député sortante, qui a été notre adversaire en mars dernier, voudra réellement soutenir et défendre nos projets alors que les annees passées ont surtout ete marquées par des critiques incessantes? Quels résultats concrets avez-vous observé pour l'Archipel par rapport à son action?

Objectivement le bilan et la méthode sont largement discutables et nous n'avons pas le luxe de répéter l'histoire si nous voulons que nos idées en matière de développement économique soient mises en œuvre dans les meilleures conditions possibles.

Un député adversaire politique permanent sera néfaste à l'aboutissement de nos dossiers. C'est tellement vrai, que j'ai du ces 5 dernières années porter et défendre seul nos dossiers majeurs, cela a fonctionné car nous avons aussi démontré notre sérieux avec des projets concrets pas du vent.

C'est pour ces raisons que je vous demande de vous mobiliser massivement dès le premier tour et de voter Bernard Le Soavec et Carole Serignat sa suppléante.
Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 13:40
Le 12 février dernier, je saisissais Annick GIRARDIN dans le cadre de la préparation budgétaire 2008 afin d'obtenir des informations quant à la contribution qu'elle comptait apporter à la Collectivité afin de compléter l'enveloppe de 120 000 € que je comptais inscrire au Budget 2008 tout en sachant que les besoins sont d'environ 180 000 €.

Mon courrier adressé au Député Courrier-Pdt-Ct-au-d-put--12-02-08.pdf Courrier Pdt Ct 12-02-08.pdf

Annick Girardin a répondu de manière trés virulente à ce courrier le 06 mars 2008 en indiquant  qu'elle était "tout  à fait disposée à agir en urgence et demander une subvention exceptionnelle pour l'année 2008" à la condition de disposer d'éléments chiffrés plus précis.

Les besoins sont connus mais à sa demande les éléments financiers demandés par la députée ont été fournis fin mai, après le vote du budget 2008.

Le 07 mars 2008, donc le lendemain de sa réponse, la commission interne au Conseil Territorial s'est réunie en présence de l'opposition afin de faire notamment le point sur des précisions à apporter à la délibération organisant les conditions d'attribution de la continuité territoriale sur l'Archipel.

Ces modifications ont été actées en séance officielle ultérieurement.

En 2006, la Collectivité a pu, grâce à l'intervention de Gérard GRIGNON, abonder l'enveloppe de 20 000 € auxquels venait se rajouter le reliquat des années antérieures non complètement consommé.

En 2007, la Sodépar s'est vue attribuer dans le cadre du contrat de développement  une subvention annuelle de 60 000 € grâce au travail de Gérard GRIGNON, cela nous a permis de réduire la rémunération 2007 de la Sodépar et d'affecter ces fonds à la continuité territoriale. En 2008, cette somme a été orientée ailleurs pour des besoins divers tels l'aide sociale notamment.

En 2008, il ne reste de disponible sur la dotation globale de 131 555 € que 5 855 € .

C'est pourquoi je tire à nouveau la sonnette d'alarme auprès de la Députée pour connaître le niveau d'avancement de ses démarches qui je l'espère seront fructueuses car je n'accepterai pas que nos concitoyens désireux de voyager en seconde partie d'année 2008 soient défavorisés par rapport à ceux qui ont voyagé en début d'année.

Mon courrier datant du 26 août 2008 adressé à Annick GIRARDIN
CD305CTP-DU-260808-A-MME-LE-DEPUTE.pdf Courrier Pdt CT 26 08 08.pdf




Repost 0
Published by Stéphane ARTANO - dans Député
commenter cet article